Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2017-01-02T23:03:17+01:00

Dead Landes & Dead Floor

Publié par Chatons Culture-Framboise
Dead Landes & Dead Floor

Les Pitchs :

Dead Landes : Fin de l'été au camping l'Escapade qui se situe dans les Landes, une équipe de journalistes est venue faire un reportage sur ce sujet. C'est alors qu'un cataclysme survient : plusieurs tremblements de terre, des objets tombant du ciel et surtout un épais brouillard isolant totalement les survivants du reste du monde. Toutes les personnes ayant survécu vont devoir apprendre à vivre ensemble pour survivre et essayer de comprendre ce qu'il s'est passé.

Dead Floor : Dernière soirée de l'été à l'Armagedance, boite de nuit dans les Landes. Alors que la soirée touche à sa fin, un énorme cataclysme survient et six jeunes se retrouvent bloqués à l'intérieur. Un épais brouillard  les maintient à l'intérieur de la boite, ils vont donc devoir apprendre à survivre avec les moyens du bord, soit des chips et de l'alcool. Leur expérience est diffusée en live sur le net par un des jeunes.

 

Autour des séries : Créée par François Uzan et François Descraques, Dead Landes est une série de 10 épisodes qui a été diffusée sur France 4 au cours du mois de décembre. Quant à Dead Floor, il s'agit d'une web-série composée de 5 épisodes, spin-off de Dead Landes que l'on peut retrouver sur youtube (chaine de studio 4), elle a été diffusé la semaine précédent la diffusion de Dead Floor .

Pour rappel : vous pouvez retrouver notre interview de François Uzan et François Descraques en cliquant ici : Interview sur Dead Landes .

- Cet homme est très tourmenté..
- Très con oui !

Nos avis :

 

J'ai commencé à regarder Dead Landes les yeux fermés, par confiance absolue en François Descraques. On a commencé à regarder les deux premiers épisodes avec Panda la veille de l'interview de François Uzan et François Descraques, et malgré un débit Internet digne d'un igloo isolé, j'ai de suite accroché. C'est le genre de série où il est totalement impossible de se dire "allez, encore un et j'arrête". Autant Dead Landes que Dead Floor sont des séries totalement addictives. 

Concernant Dead Floor tout d'abord. Le premier truc que j'ai aimé, c'est retrouver certains acteurs comme Antoine Daniel, Julien Josselin, FloBer.. Ca fait toujours plaisir de retrouver ces acteurs, le tout réalisé par F. Descraques, les bases sont posées. Les personnages sont à la hauteur de ce qui se passe, c'est à dire qu'ils paniquent face à cette situation improbable, ils font n'importe quoi, ils cherchent à en savoir plus... Et on cherche à en savoir plus avec eux, tout en paniquant également avec eux. L'histoire est rapidement prenante, et à la fin de ce spin-off, j'ai espéré très fort retrouver ces personnages dans Dead Landes pour savoir ce qu'il leur arrive. 

Dead Landes donc... Ils auraient tout aussi bien l'appeler "La série où tu te poses 3000 questions à la fin et encore plus quand tu la revois une seconde fois, SOS j'ai besoin de la suite". Autant le premier épisode pose les bases, certes étranges mais disons qu'on apprend à quelle sauce on va être mangés... A partir du deuxième épisode, on commence à enchainer les "Non mais c'est quoi ça ???". J'ai l'impression de faire partie de ces gens qui voient des théories du complot partout. Les retournements de situation, les événements hallucinants, les situations improbables, tout ça s'enchaine sans que ce soit trop. Je n'ai pas vu le temps passer devant ces dix épisodes. 

A propos de l'histoire. J'ai aimé le fait que le problème soit inidentifiable. On ne sait pas si tout ça vient d'une malédiction, d'une attaque extra-terrestre, d'un problème scientifique, tout ça à la fois ? Chaque épisode apporte son lot d'éléments et d'interrogations. On sait, on ne sait plus, on panique, on s'interroge, on panique, on aime un personnage, on le déteste, on panique toujours, on se marre en entendant les répliques absolument fabuleuses, on panique encore un peu plus... C'est une série qu'on vit. 

J'ai particulièrement aimé les personnages de Sam et Agathe. Sam essaie toujours de faire le bien tout en étant maladroit, Agathe sait qu'elle doit assumer son rôle de meneuse, mais avec ses faiblesses. Michel est aussi très attachant, c'est un peu le beauf qu'on connait tous, mais qui a des valeurs et qui est un véritable bisounours au final. J'ai trouvé aussi très cool d'apercevoir François Uzan et François Descraques !

J'ai tellement hâte d'en savoir plus ! Il y a tellement de questions qui se posent tout au long de la série, s'il vous plait, soyez gentils, on a BESOIN de savoir ;) En tout cas, bravo, c'est vraiment une série réussie ! 

June

Le loup est un loup pour l'homme.

Clovis

Je ne vais pas mentir, j'aimais déjà beaucoup le travail de François Descraques avec le Visiteur du Futur et là son retour avec une série (et pas une web-série) m'intriguait un peu parce que je voulais voir si j'apprécierai toujours son travail sur un nouveau format. Sans grande surprise, j'ai immédiatement accroché. Avant de continuer, je veux être claire, je ne vais pas être élogieuse parce qu'on a eu la chance de les interviewer au TGS, je le serai parce que je trouve que leur travail mérite des éloges en tout cas j'ai beaucoup aimé cette série et son spin-off.

 

Je vais commencer par parler un peu de Dead Floor avant de développer sur Dead Landes. Donc il y a un aspect totalement cross-média auquel j'adhère vraiment, même si ce sont deux histoires qui peuvent être autonomes, elles sont aussi complémentaires. J'ai trouvé cette web-série très intrigante mais elle met bien dans le bain de l'histoire qui va être développée dans Dead Landes. De plus j'ai beaucoup aimé le fait de retrouver plusieurs acteurs issus des internets (FloBer, Julfou, Antoine Daniel..). Donc ce premier pas vers Dead Landes m'a vraiment bien plu et hypée pour la suite.

 

Concernant donc Dead Landes, l'univers développé par les réalisateurs m'a beaucoup plu, il y a énormément d'intrigues et de rebondissements au fil des 10 épisodes, mais ce que j'ai aimé c'est que l'on a eu énormément de réponses justement par rapport à ces arcs scénaristiques développés, je trouve ça bien parce que quelque part, ça boucle bien la spirale. En revanche, qu'on se le dise, il y a un cliffhanger de fifou à la fin, totalement inattendu et fou. Il ouvre vraiment sur autre chose et il donne un nouveau relief à la série et tout ce qu'on a vu pendant les dix épisodes peuvent être revus d'un autre oeil, ça donne vraiment une nouvelle clé de lecture.

 

Cette série est un mélange de comédie, de fantastique et même d'angoisse et ce mélange des genres est quelque chose que j'ai beaucoup apprécié. J'ai beaucoup ri, notamment parce que cette série est une mine de phrases cultes comme vous pouvez le voir à travers ces différentes citations (et encore on s'est limité) qui étaient assez bien placées pour que ce soit drôle. Mais en bonne flippette que je suis, j'ai aussi eu un peu peur parfois. J'ai trouvé que le mélange de ces genres était bien dosé.

Toute la série est tournée caméra au poing (ou found footage) et je ne vais pas mentir ça me faisait un peu peur de l'aspect parce que c'est quelque chose que je n'ai pas l'habitude de voir mais je trouve que ça rend la série plus crédible et on entre encore plus dans l'histoire car on s'y croit vraiment, on a un peu l'impression d'être bloqué avec eux dans le camping. L'oeil des caméramans qui filment tout pourrait être le nôtre.

Concernant les personnages, je trouve que chacun à son petit truc que ce soit Michel et ses musiques, Clovis et son côté un peu barré, le prêtre et sa radio Cohen, entre autres. Je ne pense pas qu'il y ait de personnage en trop parce que chacun apporte un peu sa pierre à l'édifice mais je pense que mes préférés étaient Agathe (la gendarme) pour son sang froid et le courage dont elle fait preuve alors qu'elle même est complètement perdue, qu'elle a tout perdu avec ce cataclysme, elle fait front (puis j'aime beaucoup le jeu de l'actrice) et Sam (le cuistot du camping) interprété par Yacine Belhousse, parce qu'il a un côté drôle (je pense particulièrement à la séquence avec le Taser à la gâchette sensible) mais aussi très attachant parce qu'il ne cesse de penser à sa mère à qui il doit amener ses médicaments et en même temps il soutient toujours Agathe.

J'ai trouvé ça sympa aussi le fait d'être une série française qui n'utilise que des "éléments" français, telles que les Landes ainsi que des légendes françaises comme Lou Carcolh. Ca fait très chauvin ce que je dis mais en fait, j'aime bien parce que ce n'est pas une pale copie de ce que l'on peut trouver aux USA ou autres, puis pour les plus curieux ça peut aussi donner envie de se pencher un peu plus sur les mythes et légendes, ça donne un aspect ludique à la série.

 

Je ne sais pas si tout le monde peut adhérer à cet univers qui est tout de même un peu particulier mais d'un point de vue strictement personnel, j'ai totalement accroché. Comme quoi, en France aussi on sait faire de très bonne série. En tout cas, j'espère vraiment qu'il y aura une suite ! (Si François Uzan et François Descraques lisent cette phrase, c'est pas un ordre hein mais je le recommande fortement quand même parce que c'est pas gentil de nous laisser sur cette fin, un peu en PLS).

 

Panda

On dit souvent l'enfer c'est les autres .. Non l'enfer c'est Paul !

Michel

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog