Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-12-11T09:00:00+01:00

Interview d'Eric, alias Tabris , Kavan Obérion dans Noob

Publié par Chatons Culture-Framboise
Interview d'Eric, alias Tabris , Kavan Obérion dans Noob

Une fois n'est pas coutume, nous avons profité d'une convention, en l'occurence le TGS 2016 , afin d'interviewer un Noob. Voici donc l'interview d'Eric, qui joue notamment Tabris,Kavan Obérion ou encore Spectro-squeletto-Warrior .

Page Facebook : Kavan Obérion, Tabris , Spectro-squeletto-warrior

Un grand merci à lui d'avoir accepté de répondre à nos questions

1. Comment es-tu arrivé chez Noob ?

Ah, comment je suis arrivé chez Noob. Alors en fait, je suis un ami de longue date de Fred qui joue Sparadrap. Je le connais depuis 2001. Avant Noob on a fait déjà des court-métrages ou des moyen-métrages amateurs que vous pouvez retrouver d’ailleurs sur Internet en cherchant un peu mais qui vous sûrement vous surprendre, qui n’ont rien de sexuel je précise. Et donc quand il m’a dit “J’ai été contacté par Funglisoft pour jouer un personnage dans une web-série qu’ils vont proposer à NoLife et tout ça”. J’ai dit “Ah ben c’est cool, j’aimerai bien venir avec vous sur les tournages et tout ça”, il m’a dit qu’il n’y avait pas de souci. Donc je suis allé sur plusieurs tournages, il se trouve que je connaissais aussi les autres membres de Funglisoft : Fabien, Anne-Laure, Julien, tout ça. Parce que, à l’époque où nous on faisait nos conneries vidéo, eux, ils avaient aussi leur propres séries et leurs propres films en cours. Comme on était deux groupes de film amateur sur Toulon, on s’est forcément côtoyé dans des conventions et tout ça. Donc je suis allé sur les tournages et dès la saison 1, j’ai commencé à tourner un petit peu avec eux. Au début, je ne faisais que des personnages qui étaient masqués ou dont on ne voyait pas le visage ou dont on n’entendait pas la voix, etc. Et au fur à mesure des saisons, ils m’ont fait jouer plusieurs personnages comme ça, jusqu’à ce que j’ai enfin un personnage avec ma voix et mon visage. 

 

2. Quel personnage non-masqué et avec ta vraie voix aurais-tu voulu jouer ? 

Ah que j’aurai voulu jouer ? Parmi ceux qui existe on est d’accord ? Je pense que…C’est pas facile comme question ça ! Tu vois, on ne me l’a jamais posée. (longue hésitation sous forme de “euuuuh” ^^). Je pense que j’aurai bien fait un perso comme Amaras, par exemple. Bon, j’ai pas du tout la carrure, ni les cheveux longs ni quoi que ce soit. Mais au niveau du personnage en lui-même, je pense que je me serai bien amusé à faire Amaras. 

 

3. Ce n’est pas trop compliqué de gérer le fait d’être acteur avec le travail et tout ça à coté ? 


C’est une question d’organisation. En plus, moi je ne fais pas parti de ceux qui tournent le plus, donc quand je peux être là sur les tournages, même quand je ne tourne pas, j’y vais. Après, c’est vrai que depuis qu’on a commencé la trilogie, les tournages sont beaucoup moins fréquents. C’est des grosses périodes, on part dans d’autres régions de France et tout ça, mais on sait que pendant deux semaines, on ne fait que ça. Donc il faut poser des congés si on veut y aller. Ce que je fais généralement, c’est que sur une session de deux semaines, j’y vais une semaine. Alors sur la semaine, je vais peut-être tourner trois fois, et les autres jours, j’aide à la technique ou je ne fais rien. Mais après avec le boulot, c’est juste de l’organisation comme tous les gens qui ont des passions qui demandent du temps et en plus un boulot. Je pense que c’est pareil pour vous certainement. Quand on arrive à s’organiser, ça va, ça se passe bien.

 

4. Est-ce que tu pensais vivre tout ça en intégrant Noob, les conventions, les interviews, les conférences, les dédicaces… ? 

Bien sûr! Non, je déconne ! Bien sûr, non mais je le savais, pour moi c’est qu’une étape, je vise le cinéma ! (Rires) Non, non, rien à voir, non évidemment pas. Quand on a commencé la Websérie Noob, moi je voyais ça comme un nouveau chapitre de vidéo amateur. On avait déjà quelques années derrière nous et on n’avait pas encore fait un truc au format série. Noob s’est lancé là-dedans. La nouveauté c’est que c’était diffusé sur NoLife. Donc ça, je me suis dis que c’était quand même un sacré pas en avant, et ça peut avoir son petit effet. Au fur et à mesure des saisons, j’ai vu l’ampleur que ça a pris et outre les interviews qu’on commençait à donner, il y a eu un AnimeLand sur Noob, on a du donner des infos sur Noob, le même style de questions que celles que vous posez. Et j’ai dis que quand même c’est des gens, ils vont acheter un magazine d’AnimeLand, qui n’est quand même pas n’importe quoi, et un hors-série sur Noob quand même, c’est beau ! Après il y a la BD qui est arrivée, j’ai dis “ouais, il commence à y avoir de la BD, Fabien commence à écrire des romans…”. Et pour moi, le top du top c’est que ça a été diffusé au Grand Rex. C’est quelque chose que j’aurai jamais pu imaginer en 2008. Pour moi, ça restait diffusé en convention, convention, je connaissais. Mais c’est vrai que le Grand Rex, c’est vraiment la marche au dessus. Ca reste un de mes meilleurs souvenirs que j’ai eu ces dernières années. 

 

5. As-tu des appréhensions concernant la prochaine diffusion au Grand Rex ? 

Oui. J’ai des appréhensions parce que j’ai quelques infos sur ce qu’on va faire, mais je ne sais pas tout. Pour l’avoir fait déjà une fois il y a deux ans, c’est quand même très très impressionnant. Déjà vide, c’est impressionnant alors quand c’est plein, c’est très difficile. Je m’en suis bien sorti la première fois parce que j’y étais en tant que Tabris et du coup j’étais masqué. J’étais plus ou moins serein, là, ça va être autre chose. Je ne peux pas trop vous en dire parce qu’on va garder la surprise pour ceux qui seront là, mais je crois savoir qu’on a prévu de me faire faire quelque chose qui me fait stresser énormément. 

 

6. Est-ce que tu suis des web-séries ? 

Très peu à vrai dire. Encore une fois, c’est une question de temps. J’adore la web-série, parce que j’adore tout ce qui est cinéma amateur. Je viens de ce milieu là, avec Noob, on fait ça. Ca marche beaucoup au feeling en fait, quand tu rencontres des gens en convention, ils te disent ce qu’ils font en série, et tu sympathises avec ces personnes. Par exemple Sweet Brain Effect, qui est une série toulousaine, sur les zombies. Comme les personnes qui ont fait cette série et qui jouent dedans sont des personnes que je connais, avec qui j’ai sympathisé, c’est vrai que je suis assidûment dès qu’ils sortent un épisode. Je suis Challenger aussi puisque j’ai même eu l’occasion d’y participer. Je pense que tu ne m’as pas vu dedans. Tu vois l’avant dernier épisode ? Je fais un des mecs qui est peint en noir en fait. Donc impossible de me reconnaitre. C’est des amis qui m’ont appelé, qui ont fait cette série, puisque Thomas qui est Hob dans la série et un des co-auteurs, c’est quelqu’un avec qui j’ai bossé sur l’émission Youtube 360 minutes pour survivre. Il m’a dit qu’il faisait une série et il m’a demandé si je voulais faire un rôle de figurant. Je lui ai dis “ouais, fais moi faire ce que tu veux, ça me va”. Il m’a dit que je serai maquillé en noir, je lui ai dis “ouais, ok, c’est bon, on s’en fout !”. C’est rigolo comme anecdote de tournage aussi. Il y a Purgatoire aussi. Pareil, c’est des gens que j’ai connu en 2013 je crois, en convention, ici à Toulouse. J’ai regardé leur série et j’ai trouvé ça sympa. On a passé une soirée à délirer avec eux, tu vois, autour de bières et de cacahuètes, du coup, on a appris à se connaitre un peu comme ça. A la fin du salon, j’ai regardé leur truc, et comme on a bien sympathisé, ils sont sur Paris, mais je leur ai dis “écoutez, si vous voulez, je peux venir sur Paris, si vous avez besoin d’un gars pour faire un rôle ou quoi, il n’y a pas de souci”. Et ils m’ont créé carrément un personnage dans la série Purgatoire. Je suis monté à Paris deux fois pour tourner deux épisodes. C’est encore une autre façon de travailler. Ca m’intéresse tu vois, c’est un réalisateur différent, des conditions de travail différentes, des sujets différents. Là, Purgatoire en l’occurrence, ça n’a rien à voir avec une série comique. Tu auras l’occasion de regarder. C’est la série qui a été élue meilleure série au festival en 2013. Ils ont été les premiers vainqueurs du festival de la web-série. C’est un sujet qui est sérieux, du coup c’est un autre registre de jeu. J’aime bien me frotter à des nouveautés dans ce genre-là. Je dis souvent à Fabien que le prochain rôle que je veux bien faire dans Warpzone Project c’est un personnage comme ça, comme ça, pour essayer de diversifier ce qu’on me fait faire parce que j’ai fait beaucoup de trucs masqués où je ne fais que de la gestuelle et des personnages différents dans Noob, j’en ai fait aussi, mais c’est toujours l’environnement Noob. C’est à dire c’est pas super sérieux, ça reste des rôles qui sont surjoués. J’ai vraiment envie de me frotter à autre chose. Donc Purgatoire, c’était l’occasion notamment, et Challenger, il n’y a pas de parole, c’est juste du jeu physique, mais c’était aussi autre chose. J’ai tourné aussi avec Ruddy Pomarède qui a fait Flander’s Company, c’était dans sa précédente série de films. Mais c’est pareil, c’était une autre façon de travailler, du coup, c’est sympa de pouvoir voir comment les différents réalisateurs travaillent. 

 

7. S’il ne devait en resté qu’un, quel serait l’anime qui resterait ? 

Mon anime préféré de tous les temps ? La réponse est facile pour moi mais je suis obligé de la nuancer. C’est à dire que mon anime préféré, c’est Hajime No Ippo. En France, c’est sorti sous le nom de Ippo simplement. C’est un anime de boxe, mais c’est trop réducteur de dire que c’est de la boxe en fait. C’est une comédie qui parle de boxe, mais qui est à la fois très très bien faite, ça date de 2003 ou 2004. C’est très très bien fait, c’est magnifiquement mis en scène. Toutes les personnes à qui j’ai conseillé de regarder ont adoré. Pour moi, s’il n’en restait qu’une, ce serait celle-ci. Mais c’est difficile de ne pas citer Saint Seiya tu vois. Parce que Saint Seiya c’est toute ma jeunesse, c’est vraiment la série, avec Dragon Ball, qui m’a transporté, et qui m’a fait aimer finalement et m’intéresser à ces oeuvres là. Mais pour moi, Hajime No Ippo a pris la place de numéro un quand je l’ai découvert vraiment. 

 

7-2. S’il ne devait rester qu’un manga ? 

Ah ben le manga, c’est pareil. Ippo existe en français, c’est une série qui a déjà 88 volumes sortis. Il y a une nouvelle saison qui est annoncé licencié par Kurokawa. Si on met de coté Ippo qui, bien sûr, est ma série fétiche, j’hésite. Il y en a plein quoi, ce serait difficile de n’en citer qu’un. Disons que vraiment, dans mes trucs préférés, il y a Eyeshield 21 , Video Girl Ai, c’est un peu vieux voilà. Et je dirai Full Metal Alchemist. 

 

7-3. S’il ne devait rester qu’un jeu vidéo ? 

Alors, j’adore les jeux vidéo, mais je ne suis pas un gros joueur. Quand je dis que je ne suis pas un gros joueur, c’est à dire qu’il n’y a pas beaucoup de jeux qui m’intéressent. Par contre, quand il y a un jeu qui m’intéresse, je le fais à fond. Et notamment, les trois licences qui m’intéressent, c’est Final Fantsay, Street Fighter et Megaman. Et du coup, sorti de ces trois licences là, j’ai quasiment rien. Je crois que j’ai un jeu sur PS4 qui s’appelle Broforce que j’ai téléchargé. Sinon, de temps en temps, il y a un jeu comme ça qui se retrouve au milieu, mais sinon c’est que du Megaman ou du Street Fighter ou du Final Fantasy. Alors que quand j’étais petit, quand on avait la Nintendo, la Super-NES et tout ça, par contre je jouais à beaucoup de choses. Je suis plus jeux retro en fait que jeux récents. Tout ce qui est FPS tout ça, je suis une quiche donc je ne m’amuse pas vraiment. Les jeux de course, j’aime pas ça. Ca ne m’intéresse pas. Même les jeux d’aventures genre Uncharted tout ça, je ne suis pas franchement attiré. Oui, je suis désolé, t’as la veste Uncharted mais bon (à ce moment, June pleurait à l’intérieur d’elle-même). Oui, c’est beau, je le reconnais, ça a l’air super sympa et tout ça, mais je ne suis pas sûr de pouvoir passer des heures à jouer dessus. 

 

7-4. S’il ne devait rester qu’un univers fictif ? 

J’aime bien l’univers du Seigneur des Anneaux, je suis loin d’être un spécialiste. J’ai beaucoup aimé, j’ai pas lu les bouquins, mais j’ai beaucoup aimé les deux trilogies. Même si je préfère la première. Je ne suis pas du tout un expert du monde de Tolkien, mais je trouve que ce qu’il a mis en place, c’est quand même assez balèze. C’est assez complet, mais je vais quand même ajouter quelque chose, et c’est pas du tout de l’intégrité mal placée. Je trouve que le monde d’Olydri qu’à mis en place Fabien, c’est quelque chose qui est super riche, qui est très bien aménagé, très bien pensé. Je pense qu’il a vraiment de quoi faire avec cet univers là, et il peut encore le pousser et je trouve qu’il a fait vraiment un travail de fou sur cet univers-là. 

 

8. Que vas-tu faire après Noob ? On a appris que tu faisais une web-série depuis des années…

Ah ! Alors, ça fait parti des vidéos amateur dont je te parlais tout à l’heure. C’est pas une web-série en fait, je n’ai jamais fait de web-série avant Noob. Quand je te parlais d’un groupe de films amateur à la base à Toulon, c’était des gens que j’ai rencontré en 2000. Ils avaient un groupe de film amateur qui s’appelait Capoué Fighters. C’était des super-héros qui devaient sauver le monde, et ils avaient des cosplays fait avec les moyens du bord on va dire. Il n’y avait absolument pas de volonté de s’améliorer dans le jeu, de faire un truc qui soit plus poussé ou quoi, c’est vraiment un film entre potes qu’on diffusait en convention à l’époque au Cartoonist ou aux premières Japan Expo. C’était vraiment du délire, c’était le côté amateur revendiqué à 1000%. C’est à dire que Noob à coté, c’est du Scorcese. J’ai intégré cette troupe de Capoué Fighters, il y a eu quatre films, et on a mis fin avec le quatrième film, qui n’a jamais été fini d’ailleurs. Et moi, je voulais continuer à faire ça, mais avec mes potes à moi du coup. Et j’ai fait la suite de Capoué Fighters, ça s’appelle Light's Crushers et j’ai fait deux films parce que ça m’a pris tellement de temps. Enfin, tellement de travail. Le premier film, j’ai mis trois ans pour le sortir. Et le deuxième film, on a commencé à le tourner en 2006, et je l’ai sorti cette année. Donc dix ans de travail sur ce putain de film parce que j’ai eu des merdes : j’ai perdu des disques durs avec tous les rushs. Enfin, le film maudit, mais j’ai quand même réussi à le terminer cette année, donc je suis content. Si jamais vous jetez un oeil dessus, vous verrez qu’on ne peut pas faire plus amateur que ça. Mais ce qui m’importait, c’était de passer un bon moment avec mes potes et faire un peu de montage derrière. Pour la petite anecdote, je joue le rôle de Megaman dans ces films-là. 

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog