Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2017-01-31T21:30:57+01:00

Des vies en mieux - Anna Gavalda

Publié par Chatons Culture-Framboise
Des vies en mieux - Anna Gavalda

L'histoire : Ce livre regroupe 3 histoires de 3 personnes dont le destin a été bousculé par un événement.

Billie a vu sa vie changer après avoir lu "On ne badine pas avec l'amour" alors qu'elle avait 13 ans.

Mathilde, 24 ans, vois son existence changer un soir où elle oublie son sac dans un bar.

Yann, 26 ans, aide son voisin à porter un meuble, pour le remercier son voisin l'invite à manger et au cours du repas il constate à quel point sa vie est insipide.

Avant propos : de cette auteur , je n'avais lu que «ensemble c'est tout» que j'avais trouvé excellent. Et depuis je n'en avais pas relue de peur d'être déçue. Mais là, la quatrième de couv' m'a parlée du coup je me suis lancée. Pour plus de clarté , comme il y'a trois histoires, je vais scinder mon propos en trois parties puis je ferai une conclusion plus globale.

 

Billie : J’ai trouvé cette histoire très mignonne mais vraiment beaucoup trop longue. Une fois qu’on a compris que la vie à mal traitée la petite Billie et que Franck a été celui qui l’a maintenue la tête hors de l’eau, j’ai trouvé cela un poil long et redondant. Il y a une vraie belle histoire d’amitié qui uni les deux protagonistes mais j’ai eu parfois du mal à m’accrocher totalement à eux, pourtant ils avaient de quoi être attachant mais ça n’a pas toujours pris sur moi. J’ai tout de même bien aimé la façon de Billie de raconter cette magnifique amitié à la petite étoile qui est censée leur porter secours. Mais je n’ai pas vraiment réussi à m’identifier à eux d’une quelconque manière que ce soit et je pense que c’est ce qui m’a bloquée. Mais ne nions pas tout en bloc, j’ai quand même bien aimé leur histoire et j’ai souri bêtement à la fin.

Mais je pleurais toujours.
Alors il m'a serrée dans ses Bras.
Alors j'ai pleuré encore plus fort.
Alors il a ri.
Alors j'ai ri aussi.

Billie.

Mathilde : Je me suis reconnue en elle dans son côté : boulet capable de perdre un sac à main contenant 10 000€. Je l’ai trouvé émouvante, notamment quand elle repense à sa maman qui est décédée quand elle avait 17 ans et sa façon de s’être raccrochée à la vie en faisant croire qu’elle était forte, qu’elle arrivait à continuer à être heureuse mais qui était profondément meurtrie. Concernant la longueur de cette histoire, je pense qu’elle n’était ni trop longue ni trop courte comme histoire. Pile ce qu’il fallait pour en savoir assez sur elle. Même si j’ai trouvé la fin de son histoire un peu trop attendue et en même temps assez invraisemblable, j’ai quand même lu rapidement sa partie car je suis plus rentrée dans l’histoire.

Je mens du matin au soir et je danse du soir au matin. Enfin ... je dansais. Maintenant je me serre la ceinture et je zone au clair de lune en attendant un garçon qui ne sait pas que je l'attends. C'est vraiment n'importe quoi.

Mathilde.

Yann : Malgré une certaine lourdeur dans les descriptions faites par Yann, c’est finalement dans son histoire que je me suis le plus reconnue et dans son côté « jeunesse un peu désabusée qui ne sait plus où elle doit se situer dans la société ». C’est un jeune homme de 26 ans qui a fait tout comme la société le recommande : être sage, faire des études, bien se comporter, trouver une compagne et finalement il galère. Il ne se demande pas vraiment ce qu’il a pu de faire de mal mais un profond dégout de la vie est ancré en lui. Un jour, la simple rencontre avec ses voisins chamboule toute sa façon de voir la vie telle qu’elle est et telle qu’elle pourrait être. Il se laisse totalement emporter par tout ce qui l’entoure et se rend compte que sa vie ne le satisfait absolument pas dans l’état dans laquelle elle est. Même si je trouve que la conclusion est un peu utopique ou optimiste, j’ai trouvé son histoire bien plus humaine et plus proche de ce que je peux (ou ait pu) vivre et notamment tous les tourments intérieurs à se demander si c’est la bonne voie que l’on a choisie ou si un jour on n’a pas fait une erreur d’aiguillage.. J’ai trouvé son histoire relativement criante de vérité et je crois que c’est en ça qu’elle est ma préférée des trois.

J'aurais vingt-sept ans en juin et je n'arrive pas à savoir si c'est encore jeune ou si je suis déjà vieux. Je n'arrive pas à me situer sur la frise. C'est très flou, cette affaire.

Yann.

Conclusion : En toute sincérité, à mes yeux, ce livre ne vaut pas « Ensemble c’est tout »… J’ai lu ces trois histoires, j’ai su les trouver appréciables mais je n’ai pas été transcendée puis j’ai limite regretté qu’il n’y ait pas de lien entre ces trois personnages, même s’il est vrai que le livre est bien vendu comme ayant trois histoires distinctes. J’ai donc un avis un peu mitigé sur ma lecture. Il se laisse lire, mais je n’en ferai pas des folies puis je regrette aussi un peu de ne pas avoir ressenti d’émotions particulières au cours de ma lecture si ce n’est avec l’histoire de Yann, et encore c’est minime..

Panda

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog